Programme 2015

« Artistes, Autistes, une lettre d’écart, une note d’espoir »

Soirée événementielle, dédiée et animée par des autistes musiciens, Parrainés par Anne-Sophie Lapix et Raphaël Mezrahi 

au THÉÂTRE DES VARIÉTÉS

AfficheTheatre_variete_soiree_concert_40x60_2015_web - copie

PERCUJAM est un groupe atypique de 16 musiciens, composé de jeunes adultes autistes et de leurs éducateurs.

Situation totalement inédite : ils vivent tous dans une résidence collective (F.A.M Alternote), conçue pour eux. Ils peuvent y travailler la musique et y organiser des tournées en France et en Europe. Et surtout, ils y construisent des partenariats avec de grosses pointures de la musique qui les sollicitent pour jouer avec eux ou effectuer les premières parties de leurs concerts : Tryo (Guizmo a participé à leur 2eme CD), Sansévirino, Calogéro, Yvan Le Bolloc, Sergent Garcia, Kana, Origines Controlées (Zebda), Ben l’Oncle Soul…. Ainsi, ils ont fait vibrer de grandes scènes avec un répertoire qui suscite chaque fois un enthousiasme d’autant plus intense qu’il s’agit d’interprétations à la fois rigoureuses et inédites qui suscitent une irrépressible envie de danser.

Ils ont joué, par exemple, au Cabaret Sauvage, aux Zénith de Nantes et d’Amiens, au Parc de la Villette (devant 20 000 personnes) parmi d’autres salles dans toute la France.

Aujourd’hui, ils seront pour une soirée exceptionnelle le 12 octobre 2015 À 20H sur la scène prestigieuse du Théâtre des Variétés à Paris. Invités par la Fondation J.M. Bajen et le Futur Composé et avec le soutien du Groupe RATP par un affichage sur tout leur réseau.

Autant de forces conjuguées pour accompagner, soutenir et faire connaître le travail de ces jeunes gens en grande difficulté, avec leurs éducateurs musiciens, pour les sortir de leur isolement au moyen de la musique.

Cette soirée exceptionnelle a pour vocation de faire connaître et de promouvoir auprès d’un large public une expérience forte de partage à travers la musique.

En première partie :

Le Collectif Astéréotypie est un projet éducatif et artistique de « spoken words » impliquant des jeunes autistes accueillis dans un Institut Médico Éducatif en région parisienne. A travers leurs textes écrits tantôt individuellement, tantôt collectivement, ils évoquent leurs univers, leur « folie », leurs craintes dans des poèmes exprimés sur un ton franchement décalé aux qualités esthétiques indéniables. Les textes, parfois durs, parfois drôles, sont déclamés sur un fond sonore aux influences morriconiennes entre une musique de chambre électrique et un post rock acoustique.